Filmer ses souvenirs de vacances : c’est devenu un must de nos jours. Et pour cause, cela permet notamment de revivre les sensations fortes que l’on a eu la chance de vivre, mais aussi de partager ces moments avec ses amis et sa famille au retour. Et dans un monde axé sur la présence sur les réseaux sociaux, pendre des photos pour immortaliser le moment est un must. Cela facilitera l’agrémentation de son profil, et pourquoi pas au passage faire quelques jaloux. Mais attention, pour être sûr d’avoir un effet bœuf sur vos clichés, voici quelques bons à savoir.

Choisir en amont le bon appareil

Vous êtes tous sans savoir que la qualité des photos dépendra de celle de l’appareil photo. Raison pour laquelle certains vont jusqu’à investir dans l’achat d’une nouvelle caméra avec viseur optimal. Bien évidemment, on optera pour un appareil photo numérique, vu que c’est la tendance du moment. Mais attention, c’est une catégorie bien trop large. Vous avez encore le choix entre différentes marques et modèles sur le marché. Tout dépend notamment de votre objectif dans le tournage. S’il s’agit d’un documentaire pour grand public, à savoir, un travail professionnel, il faudra un matériel plus spécifique avec des paramétrages généralement plus complexes, mais plus complets. Par contre, s’il ne s’agit que d’une couverture de votre voyage dans un but privatif, la caméra de base suffira, d’autant que cette dernière sera plus facile à manipuler. Pour vous aider à faire le bon choix, le nombre de déclenchements peut être un indice. Sur un reflex cependant, il est assez compliqué de l’estimer dans la mesure où l’accès ne se fait pas directement sur le boîtier. Néanmoins, selon les estimations des grandes marques, l’entrée de gamme aurait un nombre de déclencheurs de 50 000 déclenchements pour 300 000 sur un appareil pro.

La prise de vue en elle-même

Vous devez vous rappeler que l’appareil photo, oh combien professionnel, n’est qu’un accessoire. La réussite ou non de vos clichés dépendra notamment de votre savoir-faire. Le mode rafale est notamment obligatoire. Cela vous permettra de prendre plusieurs photos sur une même scène, et ce, rapidement. La différence sera de taille, notamment en termes de luminosité, d’éclairage et d’exposition. Pour les fixations, vous pouvez choisir les mini-caméras à fixer sur vos casques ou autres accessoires de ce genre : une alternative idéale pour ceux qui souhaitent se lancer dans des activités à sensations fortes. Mais pour cadrer un paysage en panoramique, un trépied ne serait pas de refus. Il en est de même pour un objectif grand-angle qui permettra une prise de vue plus nette et de meilleure qualité. Pour rappel, ce genre d’accessoire, standard pour n’importe quel appareil pro, est un moyen afin d’avoir un effet court focal sur un cadre large : idéal pour une vue panoramique. Pour un reflex, on parle de focales de 50 mm contre 35 mm pour les caméras d’entrée de gamme.

Faut-il ou non un scénario ?

La simplicité est de mise pour filmer efficacement son voyage en famille. Faire un scénario n’est donc pas nécessaire. De plus, cela enlève toute spontanéité aux actions. Néanmoins, pour une vidéo plus explicite, faire une introduction et une conclusion ne serait pas de trop. Pour ce faire, vous devriez peut-être prendre des photos de nuit. Il n’est pas obligatoire que ces derniers soient pris avant le début du séjour. Sauvegarder sur la même Carte sd, ils peuvent être transférés à la bonne place pendant le montage. Des logiciels pratiques et faciles peuvent vous aider en ce sens. En parlant du montage justement, les professionnels conseillent aux amateurs d’y penser pendant le tournage. Cela évitera les complications pendant la préparation de la vidéo. En ce sens, choisissez bien les scènes à tourner, les angles de vue et l’exposition.